Freddy Wybaux - Biographie - L'ange vert - Bibliographie


Présentation

Collections
Expositions

Agenda
Infos pratiques
Librairie

Prix Triennal Ianchelevici
Prix de la Jeune Sculpture

Liens
Partenaires

Visites guidées
Animations


L'ange vert
Céramique
165 x 45 x 45 cm
1967

Dix ans avant sa mort, en 1967, Freddy Wybaux signe une oeuvre monumentale, "magico-mystique", magnifiquement intégrée à la végétation du parc du château de Colonster.

En céramique, recouverte d'un vert très sobre, presque neutre, la sculpture de Wybaux relève de l'abstraction dite lyrique. Elle est composée de formes simples, anguleuses, encore marquées d'une lointaine influence cubiste.

Pleine, massive, l'oeuvre est dominée par l'harmonie des lignes et des rythmes. Wybaux concentre toute son attention sur la matière, sa résistance, son grain, sa couleur. La céramique accroche la lumière, insufflant une énergie vitale à la sculpture. Légèrement rigide, s'élevant vers le ciel, L'ange vert impressionne et fascine. Universel et intemporel, il rappelle stèles levées et totems d'anciennes cultures.

L'évolution de l'oeuvre de Wybaux est ici très sensible : on est loin des reliefs allégoriques et des compositions géométriques de pierre. Le sculpteur développe ici un style beaucoup plus personnel, lyrique et mystique. Anthropomorphisme et ésotérisme, soulignés par le choix du titre inspirent l'artiste à la fin de sa vie.

Pauline Bovy



(c) Freddy Wybaux / photo Jean Housen / Musée en plein air




ULiège - Musée en plein air - décembre 2002 - mise à jour : 21 novembre 2017