Léon Wuidar - Biographie - Labyrinthe - Composition monumentale - La Joséphine - Deux et deux quatre - Expositions - Bibliographie - Liens


Présentation

Collections
Expositions

Agenda
Infos pratiques
Librairie

Prix Triennal Ianchelevici
Prix de la Jeune Sculpture

Liens
Partenaires

Visites guidées
Animations


La Joséphine
Peinture acrylique sur polyester

En 2003, à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Georges Simenon, le Centre wallon d’Art contemporain La Châtaigneraie (Flémalle) et la Province de Liège montent l’opération Simenon d’une pipe. Une trentaine de pipes géantes en polyester, images que l’on associe à la silhouette légendaire de l’auteur des «Maigret», sont disposées quelques mois sur la place Saint-Lambert à Liège, et décorées par des artistes liégeois, dont entre autres Roland Breucker, Jacques Charlier, Patrick Corillon, Alain Denis, Fernand Flausch, Georges Glaser, Pierre Kroll, Jacques Lizène, André Stas.


Deux de ces pipes sont hébergées depuis 2004 au Musée en plein air : La Joséphine de Léon Wuidar fait écho aux amours de Georges Simenon, dont une liaison tumultueuse avec Joséphine Baker au début des années 1920. En se référant au titre célèbre des Sex Pistols, la réalisation de Messieurs Delmotte Never mind the Bollocks joue de manière décalée sur le même thème de la vie amoureuse et de la biographie complexe de l’écrivain liégeois.





© Léon Wuidar / photos Jean Housen / Musée en plein air





ULiège - Musée en plein air - août 2004 - mise à jour : 21 novembre 2017