Jean-Marc Navez - Biographie - Idée de porte - Métamorphose eau-pierre pour un écoulement - Bibliographie - Liens


Présentation

Collections
Expositions

Agenda
Infos pratiques
Librairie

Prix Triennal Ianchelevici
Prix de la Jeune Sculpture

Liens
Partenaires

Visites guidées
Animations


Métamorphose eau-pierre pour un écoulement
Pierre calcaire, 20 m x 1,15 m
1983

L'oeuvre de Jean-Marc Navez est installée au bord du chemin des Amphithéâtres, derrière le bâtiment de Physique. Elle se compose de 20 blocs de pierre calcaire d'un mètre de long chacun, assemblés au moyen de joints de ciment. Ceux-ci, presque invisibles au moment de la réalisation, conféraient à l'ensemble l'allure d'un bloc uniforme; le temps et les intempéries révèlent peu à peu la présence des différents éléments. La ligne ainsi formée est limitée d'un côté par un mur de soutènement en béton, de l'autre par un monticule composé de fragments de pierres, scellés en une masse compacte.

Le lieu choisi par l'artiste est étroitement lié à la signification de l'oeuvre ainsi qu'à son titre. Les deux parois inclinées entre lesquelles les blocs de calcaire sont placés servent en effet à recueillir des eaux de ruissellement, dont Navez matérialise l'écoulement vers le chemin. L'oeuvre souligne de la sorte l'absence totale de ce phénomène sur l'ensemble du domaine universitaire, le système d'évacuation des eaux étant entièrement souterrain.

Pierre-Yves Desaive




ULiège - Musée en plein air - octobre 2017 - mise à jour : 11 octobre 2017