Jean-Paul Laenen - Biographie - Hommage à Maurice Maeterlinck - Tour kaléidoscopique - Liens


Présentation

Collections
Expositions

Agenda
Infos pratiques
Librairie

Prix Triennal Ianchelevici
Prix de la Jeune Sculpture

Liens
Partenaires

Visites guidées
Animations


Hommage à Maurice Maeterlinck
"La vie des abeilles"
acier inoxydable
3,71 m x 2,90 m x 1,08 m
1969
dépôt de la
Fédération Wallonie-Bruxelles

Conçu dès 1962, Hommage à Maurice Maeterlinck a été réalisé à l'initiative d'un comité national, afin de commémorer in situ une étape importante de la vie de l'écrivain : sa fréquentation assidue, entre 1891 et 1897, d'apicultuers de la région d'Esneux, contact qui fécondera un de ses chefs-d'oeuvre : La vie des abeilles.

En 1969, le monument quitte les Ateliers Van den Bossche de Malines pour le parc Petit à Pérulwelz, où il patiente cinq ans, en raison de l'inertie des autorités de la commune à laquelle il était primitivement destiné.

Su proposition du professeur Ernest Schoffeniels, lui-même apiculteur dilettante, la sculpture est finalement érigée dans le domaine de l'Université de Liège au Sart Tilman, face à la vallée de l'Ourthe que parcourut Maeterlinck. L'inauguration a lieu le 6 mai 1974, 25 ans, jour pour jour, après la mort du Prix Nobel de littérature.

Laenen décrit lui-même son oeuvre comme "une cellule donnant naissance à trois autres identiques". L'ensemble des alvéoles est incliné de 5%. L'évidement du motif "permet à chacun de ses éléments de se profiler sur la nature" tout en encadrant celle-ci. Si elles contrastent avec le paysage environnant, la géométrie et la légereté des formes s'accordent en revanche avec l'architecture proche, tout en symbolisant la vie des abeilles, qui, selon l'expression de Joseph Hanse, "s'organise dans l'ordre et dans la mesure".

Jean-Patrick Duchesne




ULiège - Musée en plein air - février 2004 - mise à jour : 5 octobre 2017