Albin Courtois - Biographie - Composition 62 - Expositions


Présentation

Collections
Expositions

Agenda
Infos pratiques
Librairie

Prix Triennal Ianchelevici
Prix de la Jeune Sculpture

Liens
Partenaires

Visites guidées
Animations


Composition 62

petit granit
h. 170, L. 70, l. 43 cm
1962

Composition 62 présente en quelque sorte la formule initiale du procédé d'emboîtements caractéristiques du sculpteur, et qui ira en se compliquant dans son travail ultérieur.

Imposante dans sa simplicité, la sculpture dérive de l'étude de figures doubles - couples ou maternités - dont les traits figuratifs se sont progressivement estompés. Ils sont encore manifestes dans Liberté (ville de Huy), qui traite le même problème formel, mais dans une figure couchée. Celle-ci et Composition 62 sont d'ailleurs exactement contemporaines, issues de deux dessins du sculpteur retenus pour être réalisés à l'occasion d'une quinzaine de la pierre organisée par les carrières de Soignies. De trois tonnes de petit granit naquirent, en deux mois, ces deux pièces ...

Au contraire de beaucoup d'artistes de sa génération, Albin Courtois ne prit donc jamais au tragique la querelle aujourd'hui désuète entre l'abstraction et la figuration : ce sont les rapports de volumes qui l'intéressent.

Il est aussi, pleinement, un artiste de son temps : dans cette période de son oeuvre, le traitement des masses, l'harmonie de leurs rapports, les trous qu'il y perce parfois, l'évocation plus ou moins lointaine des figures, tout se ressent du souffle génial des sculpteurs anglais Barbara Hepworth et surtout Henry Moore.

Yves Randaxhe




ULiège - Musée en plein air - septembre 2003 - mise à jour : 28 septembre 2017