Albin Courtois - Biographie - Composition 62 - Expositions


Présentation

Collections
Expositions

Agenda
Infos pratiques
Librairie

Prix Triennal Ianchelevici
Prix de la Jeune Sculpture

Liens
Partenaires

Visites guidées
Animations


Biographie

Schaerbeek, 24 avril 1928 - Rebecq, 10 février 2015

Formé à l'Institut Saint-Luc de Schaerbeek dans la classe de sculpture de Harry Elström entre 1945 et 1950, Albin Courtois passe sans transition de l'autre côté du pupitre à l'Institut supérieur des Beaux-Arts Saint-Luc de Liège. Dans son atelier, il forma jusqu'en 1979 certains de nos meilleurs plasticiens, tels Serge Gangolf et Robert Cahay, également représentés dans cette collection. De 1970 à 1989, il donna également un cours d'arts plastiques à l'Ecole d'architecture du même institut.

Conformément à son milieu de formation, Albin Courtois s'adonna de bonne heure à la sculpture à thème religieux; comme Elström, il créa aussi des médailles et des projets de pièces de monnaie. Si les années '60 furent celles des premières oeuvres abstraites et monumentales ainsi que de quelques prix importants (Prix Koopal 1958, Prix Berthe Art 1960, Prix de Rome 1962, Prix Olivetti 1963), la décennie suivante fut marquée par l'épanouissement d'un style très construit et rythmé, servi par une technique personnelle, dont la point culminant sera atteint avec la sculpture Hembecca (Neder-over-Hembeek, 1975) et celle du symposium de sculpture de Matane (Canada, 1975).

Yves Randaxhe




ULiège - Musée en plein air - septembre 2003 - mise à jour : 28 septembre 2017